Daniel FERTIN

La saga Vandenbroucke, tel est le titre du nouvel ouvrage que consacre Pascal Sergent, l'historien du cyclisme nordiste, qui a franchi cette fois la frontière pour nous raconter cinquante années de cyclisme à travers un nom que l'on n'est pas prêt d'oublier.

Tout a commencé dans les années 60 quand Jean-Jacques, le « patriarche », enfourcha son vélo presque en cachette et commença à gagner quelques épreuves qui lui permirent d'enfiler fin 1970 le maillot professionnel de l'équipe Hertekamp. Malheureusement pour lui, après la maman, c'est le papa qui décède subitement. Il se retrouve seul avec ses deux jeunes frères, des jumeaux Jean-Luc et Jean-Paul qui ont 15 ans. Il raccroche le vélo, devient le tuteur des jumeaux et reprend le commerce familial.

A la même période Jean-Luc débute dans le vélo. Son grand-frère ne peut que devenir son mentor. Très rapidement il se fait un très joli palmarès sur les routes du royaume devenant Champion de Belgique, après un titre de champion d'Europe de poursuite. Avec tant de bouquets il passe chez les pros dès la fin 1975, cinq ans après ses débuts. Spécialisé dans les prologues et dans le contre-la-montre, on note cependant son nom aux classements de nombreuses et belles courses. Sa collection de maillots de leaders est impressionnante. On y remarque même celui du meilleur grimpeur du tour porté en 1980 sur la Grande Boucle ! Pascal Sergent avait remarqué que personne n'avait jamais rien écrit, l'oubli est heureusement réparé et parfaitement illustré par de nombreuses photos toutes inédites.

Bien évidemment l'auteur ne pouvait évoquer la saga Vandenbroucke en oubliant Frank. « Je devais le rencontrer à son retour du Sénégal », malheureusement il n'y aura jamais d'entretien « mais Frank avait accepté l'idée, je lui dédie ce livre » annonce celui qui, comme de coutume dans ses ouvrages, s'attache à ajouter les propos de témoins des différentes époques qu'il nous fait revivre. Comme pour son père (Jean-Jacques), comme pour son oncle (Jean-Luc), tout comme pour son cousin (Jean-Denis) tous les grands moments de la carrière de « l'enfant terrible du cyclisme belge » sont passés au crible et nous revivons sur le bord de la route de nos souvenirs cinquante années de cyclisme de légende. Comme le rappelait dernièrement Freddy Havelange, la voix du cyclisme en Wallonie, une saga est un ensemble de récits et de légendes, alors, en route pour la saga Vandenbroucke !

La saga Vandenbroucke par Pascal Sergent aux éditions Roularta
ISBN 9 789086 793105 24,95 €


Jean-Luc Vandenbroucke et Pascal Sergent, derrière 4 maillots représentant la saga
photo : Daniel Fertin


Page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive

nouvelles achat & entretien rouler au Québec hors Québec sécurité course cyclos montagne industrie quoi d´autre ?