David Veilleux
photo : équipe Kelly Benefit Strategies

David Veilleux en route vers la France

Daniel FERTIN

Le jeudi 15 avril prochain l'équipe Kelly Benefit de David Veilleux va prendre la direction de la France afin de participer à deux épreuves sur le vieux continent. Dimanche prochain ils seront alignés au Tro Bro Léon, une manche de la Coupe de France qui se déroule sur les ribins, secteurs pavés ou empierrés, qui lui ont donné le surnom de Paris – Roubaix Breton. Toujours dans la même région, ils prendront ensuite le départ du Tour de Bretagne dont le contre-la-montre initial sera disputé à Jersey sur les îles anglo-normandes.

David sera accompagné par Dan Bowman, Alex Candelario, Zach Bell, Ryan Anderson, Scott Zwizanski et sera dirigé par Jonas Carney. Juste avant le Tour de Californie, les Kelly Benefit voudront élever leur niveau de compétition avant d'affronter quelques uns des meilleurs coureurs du monde. « À date, la préparation de l’équipe pour cette course a été très bonne. Il nous manque maintenant des courses d’un niveau élevé pour vraiment atteindre notre potentiel » précise le Québécois. Ils seront également présents pour faire la course et se mesurer au calibre français. Ils participeront bien évidemment dans le but de faire de bons résultats même s'ils ne connaissent pas ces courses.

Sans véritable leader unique, mais avec plusieurs bons coureurs qui peuvent obtenir un résultat, les coureurs au maillot vert décideront d'aider celui qui sera dans la meilleure forme au fur et à mesure que la course se dessinera.

David n'aura pas vraiment de rôle attitré dans l'équipe. Cependant, au Tour de Bretagne, il va certainement devoir tenter de performer au contre-la-montre mais il sera aussi le dernier coureur à lancer les sprinteurs Zach Bell et Alex Candelario. Quant aux pavés, il n'y a jamais couru et il avoue qu'il a bien hâte de les découvrir.


David Veilleux à l´entraînement en Californie en février 2010
photo : quipe Kelly Benefit Strategies

Après ses bons Championnats du Monde de l'an passé, David reconnaît qu'il aime les parcours européens et leurs styles de course. « Je crois que cela m'avantage plus que les courses que nous avons aux Etats-Unis ». De plus, l'ensemble de sa formation souhaite se mesurer à un autre calibre, tout en continuant à courir principalement sur le continent américain. Avec cette stratégie, qu'avait déjà testé l'équipe Calyon de Bernard Vivès, les dirigeants de Kelly Benefit espèrent aussi obtenir d'autres invitations en Europe.

Justement, ces mêmes dirigeants travaillent actuellement sur un second déplacement au mois d'août pour préparer la fin de saison avec les grands objectifs que sont les Championnats nationaux américains, le Tour du Missouri et les deux épreuves Pro-Tour au Québec. David attend d'ailleurs beaucoup d'une sélection pour ces deux épreuves. « Je crois que ces deux courses vont m’amener beaucoup d’expérience. Elles vont me permettre de mieux connaître mes limites pour gérer mon énergie sur une course difficile de 200km ».

En revenant de France, le Champion canadien du contre-la-montre des moins de 23 ans enchaînera après la Californie, le Philadelphia International Championship, la Clarendon Cup, le Tour of Nature Valley, les championnats canadiens et la Fitchburg Classic. Après une nécessaire petite pause, le reste de la saison doit encore être planifié mais le coureur entraîné par Pierre Hutsebaut souhaite « arriver prêt pour la Californie et ensuite obtenir des résultats à Philly et aux Canadiens ».

En attendant, place à la Bretagne et ses ribins, la terre bretonne est depuis longtemps de tradition cycliste en France et cette contrée a donné, donne encore, beaucoup de pros pour le Tour de France. Cela tombe bien car justement les courses pros qui font le plus rêver David sont le Tour de France « même si c'est Paris-Roubaix qui me fascine le plus » conclue le sympathique coureur de Québec, tout en préparant ses bagages.


Page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive

nouvelles achat & entretien rouler au Québec hors Québec sécurité course cyclos montagne industrie quoi d´autre ?