Quelques jalons
du développement
du cyclisme

1880, le sport et passe-temps du cyclisme connaissent une croissance fulgurante. La «Bicycle Union», la plus vieille fédération cycliste au monde, fut fondée en Grande Bretagne en 1878. Elle a changé son nom en 1883 pour devenir la «National Cyclists'Union» (NCU) afin d'englober les tricyclistes.

1881, Dunlop inventa les pneumatiques. Ce développement technologique a révolutionné le sport et la Bicyclette Sécuritaire (Safety Bicycle) devint le modèle prédominant.

1886, la Radfahrer Bund hollandaise commença à organiser des championnats amateurs européens annuels. Ces derniers étaient pour la bicyclette, le tricycle et, à partir de 1890, la Bicyclette Sécuritaire. D'autres fédérations reconnurent de facto ces championnats et y envoyèrent leurs meilleurs athlètes. Durant l'année 1888, les Pays-Bas commencèrent à organiser des championnats continentaux annuels.

1892, la NCU décida de fonder une fédération internationale, l'Association Cycliste Internationale (International Cyclists' Association).

1886 Tenue à Montréal de la première convention des clubs de vélocipède du Canada, sous l’autorité de la Canadian Wheelmen’s Association, fondée à Toronto en 1882

Après l'échec catastrophique du Championnat du Monde de cyclisme non officiel de Frankfort, en 1893, l'ICA commença à organiser des Championnats du Monde officiels. Jusqu'en 1895, ils comportaient des classes pour les amateurs et les professionnels. Ces championnats étaient pour toutes les bicyclettes en 1893, puis furent restreints à la Bicyclette Sécuritaire en 1894. Les premiers Championnats du Monde pour sprinters professionnels ont eu lieu à Cologne, en 1895.

Les courses de championnat du monde, à ce moment, étaient le mille et le 100 kilomètres pour les coureurs de fond. À partir de 1896, les championnats européens furent pour les professionnels seulement et tenus sur des distances de 10 kilomètres et 100 kilomètres (coureurs de fond).

1896 Le programme des Jeux olympiques d'Athènes offrirent cinq épreuves, en comparaison de deux aux Championnats du monde de l'ICA, et étaient bien entendus ouverts aux amateurs seulement.

1899 Les promoteurs de plusieurs pays acceptent de tenir les premiers championnats internationaux de cyclisme à Montréal, au Queen’s Park. Plus de 100 cyclistes provenant de 7 pays (États-Unis, Écosse, Australie, Afrique du Sud, Angleterre, France, Canada) participent à ce Carnaval Universel du cyclisme (World’s Meet). C’est le Major Taylor, un coureur noir américain, qui remporte le championnat. Il est le deuxième noir américain, après le boxeur Jack Johnson, à être consacré champion du monde.

1899 La Ville de Québec adopte un règlement pour les bécanes, nom donné autrefois aux bicyclettes. Ce règlement stipule, entre autres, qu’on ne peut pas rouler plus vite que six milles à l’heure, qu’il faut garder toujours la droite et qu’il faut utiliser sa clochette.

1900 Un Canadien français, Curtis Boisvert, se mérite le titre de champion bicycliste du Canada, en remportant la course d’un demi mille et celle d’un mille.

1924 Un Canadien français, Jos Laporte, devient le premier coureur cycliste canadien aux Jeux olympiques d’été lors des Jeux de Paris.

1931 Première édition de la course Québec-Montréal

1941 Le premier Congrès de l’Association canadienne des cyclistes (Canadian Wheelman Association) est organisé à Montréal. Ce congrès réunit les marchands, les présidents de clubs et les associations cyclistes.

1953 Le Québécois Fulvio DeBona devient le champion cycliste du Canada. Il mérite cet honneur après avoir remporté la course de 100 milles entre Montréal et Sainte-Agathe. DeBona a franchi la distance en 4 heures, 49 minutes et 17 secondes.

1967 Fondation de Vélo Québec

1974 Présentation du Championnat du monde de cyclisme à Montréal. Des coureurs de 55 pays s’affronteront et 15 champions mondiaux seront couronnés.

1976 Inauguration du Vélodrome olympique. D’une capacité de 7 500 spectateurs, le Vélodrome accueillit les compétitions de cyclisme et de judo des Jeux olympiques de Montréal. Cependant, la sous-utilisation de cette installation olympique força, en 1992, sa transformation en musée des sciences naturelles (le Biodôme).

1978 Début des Mardis cyclistes de Lachine

1984 Premier Tour de l'île à Montréal

1986 Création du Le Temple de la renommée du cyclisme québécois.

1987 Première édition du Tour de l’Île regroupant 3 500 participants. Depuis, le Tour de l’Île est devenu le plus grand rassemblement de cyclistes à l’échelle mondiale. Les organisateurs limitent maintenant la participation à 45 000 inscriptions pour des raisons de sécurité.

1995 Mise en marche du projet de la Route verte

1998Inauguration du Vélodrome de Bromont.

2001Inauguration officielle du Centre national de cyclisme de Bromont et du tout nouveau Vélodrome de Bromont, racheté des J.O. de Los Angeles.

2007 Inauguration prévue de la Route Verte complétée

Sources :
- Chronologie du sport au Québec
- L'histoire du cyclisme
- les archives de Véloptimum



nouvelles achat & entretien rouler au Québec hors Québec sécurité course cyclos montagne industrie quoi d'autre ?

Page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive
également susceptible de vous intéresser :

veloptimum.net