Raymond Dutil


Raymond Dutil, propriétaire et président de Procycle

10 novembre 2002

Avec Procycle de Saint-Georges-de-Beauce comme chef de file

Le Québec exerce un monopole
sur la fabrication de vélos

Saint-Georges-de-Beauce - Hilaire Bergeron est un symbole parfait de la domination écrasante exercée par le Québec dans la fabrication de vélos au Canada

Des articles de Martin Smith

Le salarié du groupe Procycle a mis fin à son quart de travail, vendredi dernier, en inscrivant «2 148 702» dans le petit calepin où il note méthodiquement le nombre de cadres de vélos qu'il a personnellement redressés depuis 23 ans.

Nulle part ailleurs au Canada pourrait-on trouver un ouvrier ayant vu passer autant de vélos et avouant l'ambition de se rendre à trois millions.

« Nous sommes, et de loin, la plus grande usine de fabrication de vélos au Canada », indique Raymond Dutil, propriétaire et président de cette immense usine depuis 1979.

« Au milieu de la décennie 80, on a fabriqué 500 000 vélos deux années de suite. De nos jours, même en ayant abandonné les modèles pour enfants, on en fabrique 300 000 unités par année. On emploie de 450 à 600 employés selon les cycles de production. »

Types de cyclistes au Canada
Sporadiques (- de 15 km par an) : ...47%
Récréatifs (50 km par mois) : ........ 24 %
Sportifs (environ 150 km par mois) : 14%
Enthousiastes (500 km par mois) : ..15%
source : Groupe Procycle

Les autres usines importantes au Canada sont Victoria Précision à Montréal, R.T. Raleigh à Waterloo et Rocky Mountain (propriété de Procycle) à Vancouver.

« On compte aussi plusieurs entreprises et ateliers de plus petite taille comme Devinci, Marinoni, Guru, Cervélo et Balfa, par exemple », poursuit Dutil.

Une étude réalisée par Vélo Québec estime qu'en l'an 2000, les fabricants québécois ont produit plus de 900 000 vélos, environ 80% de la production canadienne.

Japonais et CCM
Cette domination est en partie le résultat de deux décisions historiques. En 1972, des investisseurs japonais étaient à la recherche d'une chaîne de montage pour assembler des vélos au Canada. Ils l'ont trouvée à Saint-Georges-de-Beauce.

«Le boom suivant s'est produit en 1983, six ans après avoir fondé Procycle, alors qu'on a acheté la marque CCM et qu'on a déménagé la production de l'Ontario au Québec », explique Raymond Dutil.

Maintenant, l'usine beauceronne produit aussi bien des marques maisons - Super-Cycle pour Canadian Tire, par exemple - de détaillants à grandes surfaces (20% de la producton) que ses propres marques parmi lesquelles on retrouve les vélos Mikado, Oryx, Miele, Quetzal et Evox.

Au moment d'une visite de l'usine par le représentant du Journal de Montréal à la fin d'octobre, deux des trois lignes de montage venaient d'être remises en marche pour assurer la production des modèles 2003. Dans les bureaux, on planchait déjà sur les modèles 2004.

« Les cadres sont fabriqués ici, mais presque toutes les composantes sont achetées de l'étranger, principalement d'Asie », explique Raymond Dutil en prenant des nouvelles de chaque employé pendant la tournée.

« Au fil des ans, on a développé des méthodes de production et des machines qui nous sont propres. Nous sommes d'ailleurs la seule usine de vélos en Amérique du Nord à être certifiée ISO 9001 depuis 1996. »


Raymond Dutil, propriétaire et président de Procycle

Les salons
Une telle certification garantit la stabilité de la qualité des produits grâce à l'établissement et au suivi de normes et procédures rigoureuses.

Chaque année, des employés de Procycle ou le propriétaire lui-même visitent les grands salons de vélo qui ont lieu à Taïwan, Las Vegas, Shanghaï, Friedrichshafen et Toronto pour se tenir au courant des plus récents développements, des plus résentes tendances dans le monde du vélo.

L'avenir est prometteur. Les ventes risquent d'augmenter - principalement en valeur - avec l'arrivée à la retraite en nombre toujours plus grand des baby boomers.

« Il y a des développements intéressants en perspective, confirme Raymond Dutil. On sent beaucoup d'effervescence chez tous les grands joueurs de l'industrie mondiale. »

Types de vélos vendus
au Québec
Enfants : 19%
Montagne: 24%
Hybrides : 50%
Route : 6%
source : Regroupement ActionVéloPlus



nouvelles achat & entretien rouler au Québec hors Québec sécurité course cyclos montagne industrie quoi d'autre ?

Page mise en ligne par SVP

Guy Maguire, webmestre, info@veloptimum.net
Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive

veloptimum.net