Pierre-Nicolas Lemyre


Pierre-Nicolas Lemyre au mythique stade de Holmenkollen, à quelques kilomètres de chez lui à Oslo, en mars 2012.
photo : Alain Bergeron, Journal de Qu ébec

Pierre-Nicolas Lemyre, 40 ans (en mars 2012), dirige et enseigne au département de psychologie à l’université du Sport d’Oslo.

Son premier contact avec la Norvège remonte à 1996 alors qu'à l’invitation d’un ami skieur, il s’est joint à un club de compétition à Alta, une petite ville située à plus de cinq heures de route au-delà du cercle polaire.

Après avoir complété une maîtrise en psychologie sportive, tantôt à l’Université St. Lawrence, dans l’état de New York, tantôt en Arizona, il a fait son doctorat à Oslo.

Aux Jeux olympiques de Vancouver, il a travaillé notamment auprès de Tora Berger, à qui il a permis de se défaire de son étiquette d’éternelle quatrième. La médaille d’or de Berger à l’épreuve individuelle à ces Jeux était la 100e de la Norvège dans l’histoire olympique.

Lemyre, un ancien cycliste et fondeur, vit avec sa petite famille (ses trois enfants - Tobias, 5 ans, Kaïsa, 4 ans, et la petite dernière, Ebba, 2 mois - en février 2011 - et sa femme Stéphanie, Québécoise elle aussi) dans une chouette maison d'Holmenkollen, à quelques centaines de mètres des pistes où se déroulent les compétitions myhtiques en Norvège.

Lisez :
- Alex Harvey : le sens inné de la course, Simon Drouin, La Presse, 26 février 2011
- Un Québécois chez les Norvégiens, Alain Bergeron, Le Journal de Québec, 9 mars 2012
- Un psychologue québécois conseille les fondeurs norvégiens, Simon Drouin, La Presse, 27 février 2013
- Quand le drame frappe aux JO, Simon Drouin, La Presse, 13 février 2014


nouvelles matériel et techniques mise en forme où faire du ski condition des pistes la course autres sites

Page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive
également susceptible de vous intéresser :

veloptimum.net